Les exigences de la RT 2012 : 

 

La réglementation impose des éxigences de  résultat mais également des exigences de moyens comme:

  •  Le recours à une énergie renouvelable tels que:

  • Production d’Eau Chaude Sanitaire avec des panneaux solaires d’une surface au moins égale à 2m²,
  • Raccordement, dans la mesure du possible, à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par une énergie renouvelable,
  • Production individuelle d’Eau Chaude Sanitaire Thermodynamique (Pompe à Chaleur),
  • Production de chauffage et/ou d’Eau Chaude Sanitaire assurée par une chaudière à micro-cogénération,
  • Contribution des énergies renouvelables supérieure ou égale à 5 kWhep/m².an.

 

  • La  surface vitrée. 

Pour que votre habitation soit réglementaire, la somme des surfaces de fenêtres doit être supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable. Cette mesure a pour objet d’assurer un éclairage naturel minimal pour votre projet.

 

  • Les protections solaires:

Afin de limiter les surchauffes en été, les fenêtres des chambres doivent être obligatoirement équipées de protections solaires mobiles (volets ou stores). Les caractéristiques de ces protections dépendent de la zone géographique, de l’altitude et de l’exposition au bruit.

 

  • Le traitement de l’étanchéité à l’air:

Afin de limiter les déperditions, le traitement de la perméabilité à l’air des battements à usage d’habitation est obligatoire. En fin de travaux, un test d’étanchéité est obligatoire et devra respecter les seuils suivants :

  • Maison individuelle : 0,6 m3/(h.m2)
  • Logement collectif : 1 m3/(h.m2)
  •  
  • Le traitement des ponts thermiques:

La réglementation impose que le ratio de transmission thermique moyen des ponts thermiques ne dépasse pas 0,28 W/m².K, à l’exception du pont thermique entre les planchers intermédiaires et les murs (L9), qui ne doit pas dépasser 0,6 W/m².K

 

  • La régulation des systèmes: 

Les installations de chauffage et refroidissement doivent être équipées d’un système de régulation avec possibilité d’arrêt dans chaque pièce. Cependant, il existe quelques exceptions liées au type d’émetteur.